G.M.V.
G.M.V.

Le coordonnateur en situation de travail

 


La mission du coordonnateur SPS est de prévenir, tout au long de l'opération, les risques résultant des interventions simultanées ou successives des diverses entreprises et équipes. A cet effet, il analyse les risques inhérents à chacune des situations de travail, il examine les périodes de coactivité prévues par les plannings, il évalue les risques résultant de cette coactivité, il propose des mesures de prévention dont il contrôle la mise en oeuvre. Au cours de cette analyse il doit également d'une part détecter la présence éventuelle d'un ou plusieurs des risques particuliers définis par l'arrêté du 25/02/2003 (L235-6) et le décret du 8 janvier 1965 modifié. Par ailleurs, il est capable d'appréhender les risques de maladies professionnelles et de décrire des mesures préventives. Tout au long de l'opération, il adapte son action à la réalité du chantier, en essayant toutefois d'intervenir le plus en amont possible.


Dans le cas où il constate un défaut d'application ou un litige il définit les responsabilités de chacun et propose au Maitre d'Ouvrage d'appliquer des mesures correctives, voire des sanctions. S'il constate l'existence d'un danger grave, il propose au Maître d'Ouvrage d'arrêter les travaux ou les postes de travail dangereux et de mettre en oeuvre des mesures d'urgence. S'il le juge utile il fait conforter son action par les organismes officiels avec lesquels il communique tout au long de l'opération (IT – CRAM – CGSS – OPPBTP...).


Analyser les risques liés à la coactivité, définir des mesures de prévention et contrôler leur bonne mise en oeuvre sont donc les trois tâches qui constituent l'essentiel de l'action du CSPS. Les termes de son contrat avec le Maître d'Ouvrage, son expérience, son autorité naturelle au sein de l'opération doivent lui permettre de faire adopter toutes les mesures nécessaires à l'élimination préventive et si nécessaire curative des risques, étant toutefois précisé que l'intervention du coordonnateur SPS ne modifie ni la nature ni l'étendue des responsabilités qui incombent à chacun des autres participants aux opérations de BTP.